Nouvelle acquisition – Bien vieillir grâce au numérique, Qualité de vie, autonomie, lien social

Entre la communication des générations et les nouvelles technologies, cet ouvrage de Carole-Anne RIVIÈRE et Amandine BRUGIÈRE, traite du lien des seniors avec le numérique.

Le premier chapitre de cet écrit enclenche sur l’idée de l’allongement de la vie comme phénomène social. J’avais d’ailleurs précédemment évoqué ce processus dans un article « le choc des générations » traitant du défi du vieillissement (Sciences Humaines, n° 232, décembre 2011).

Nous vivons de plus en plus longtemps car l’espérance de vie s’est allongée. Parallèlement à cette augmentation de l’espérance de vie, il y a aussi eu du changement dans les conditions de vie au quotidien. En effet, nous vivons plus longtemps et dans un monde de plus en plus connecté. Face à des progrès technologiques liés aux médias, mais aussi à l’information et à la communication, nos vies sont transformées, et pas seulement lors des quelques décennies passées ou pour les années à venir. Vieillir n’est pas forcément indissociable des nouvelles technologies. Dans une société où quelques fois cinq générations cohabitent, le numérique tient une grande place.

Pourquoi les enfants, petits-enfants ou arrières petits-enfants seraient les seuls à se servir du numérique et des nouvelles technologies qui s’y rapportent ? Les grands-parents, les plus âgés ainsi que les seniors ont aussi droit à s’initier au numérique et à façonner leur vie avec le numérique.

Comme l’indiquent les auteures, le numérique peut être un mode de développement personnel tout au long de la vie. Ainsi, pour les seniors, l’inactivité peut dès lors avoir un autre goût que le goût amer laissé par la dépendance ou le maintien à domicile dans l’oisiveté. La retraite peut être une richesse sociale, les loisirs peuvent être un temps actif de découverte et d’apprentissage. Et ceci grâce au numérique !

Bien vieillir grâce au numérique fait partie d’une collection d’ouvrages qui traite des enjeux de société liés à la fois aux nouvelles technologies, au numérique, au concept 2.0, à l’innovation ou encore aux médias. Cette collection La fabrique des possibles, est dirigée par Daniel KAPLAN, délégué général dela FING (Fondation Internet Nouvelle Génération).

Carole-Anne RIVIÈRE et Amandine BRUGIÈRE, Bien vieillir grâce au numérique, Éditions Fyp, 2010

Article rédigé par Kelly Samuel, monitrice étudiante de l’Infothèque Isic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s