Nouvelle acquisition – Egobody : La fabrique de l’homme nouveau

Egobody est un ouvrage centré sur l’humain et sa manière de vivre au quotidien. L’auteur, Robert REDEKER, spécialiste des penseurs allemands du XXème siècle, dresse le portrait d’une société à la dérive, où l’homme se perd dans des considérations sans importance pour le mental.

Entre la polémique et la philosophie, le discours de Robert REDEKER se focalise sur certains aspects qui tiennent à cœur l’homme : l’industrie alimentaire, les concepts de corps, de mental, de liberté, de volonté, le progrès technique (internet, les réseaux sociaux, facebook), la peur voire la haine de la vieillesse, l’immortalité, la santé ou encore le sport et le pêché originel.

Certains chapitres sont empreints de référence à des philosophes. C’est le cas de celui qui traite de la question « Qu’est-ce que l’homme ? » à notre époque : les philosophes des lumières, Emmanuel Kant, Descartes, Michel Foucault, Platon, Pascal, ou encore Anna Arendt, dont les théories y sont prises à témoins. Les anciens Grecs tout comme Martin Heidegger, Platon et Montaigne sont des exemples inspirant le chapitre sur la « parodie de l’immortalité ».

En laissant de côté le style atypique de Robert REDEKER, à la fois par son talent de polémiste et son acuité de philosophe, cet ouvrage semble être une image assez fidèle de notre nouveau paysage mental au sein d’une société de consommation toujours plus attirante.

Robert REDEKER, Egobody. La fabrique de l’homme nouveau, Fayard, 2010

Article rédigé par Kelly Samuel, monitrice étudiante de l’Infothèque Isic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s