Nouvelle acquisition – Corps de filles, corps de garçons : une construction sociale

Cet ouvrage est un travail d’enquête mené par Martine COURT sur la construction sociale des enfants et ceci dès l’école primaire. Cette construction sociale passe par le comportement des enfants au sein d’une cour de récréation. Selon que ce soit des garçons ou des filles, les enfants n’ont pas les mêmes activités lors des moments récréatifs, dédiés aux jeux et aux bavardages.

Le thème du corps et des usages du corps dans la construction sociale des enfants a souvent été traité selon l’auteur, mais jusqu’ici de manière quantitative afin de mettre en évidence que les adultes se comportent différemment à l’égard des filles et des garçons. Toutefois, les enfants se livrent à des activités différentes qu’ils soient garçons ou filles.

L’objectif de cet ouvrage est à la fois de décrire les processus par lesquels les enfants acquièrent des dispositions corporelles sexuées différentes pour se construire socialement mais aussi comment les parents et l’entourage peuvent être des médias de ces dispositions sexuées pour la construction sociale des enfants.

L’ouvrage est organisé autour de cinq chapitres :

1)    Observer la construction des corps sexués pendant l’enfance

2)   La féminisation du corps des filles

3)   Constituer des dispositions corporelles caractéristiques de l’autre classe sexuelles (étude du premier groupe, celui des filles en l’occurrence)

4)   La masculinisation du corps des garçons

5)   Constituer des dispositions corporelles caractéristiques de l’autre classe sexuelles (étude du second groupe, celui des garçons)

L’auteur, Martine COURT, analyse la façon dont les corps féminins et masculins se construisent au cours de l’enfance. Pour cela, elle a effectué une enquête auprès d’enfants de 10 à 12 ans, à l’école de Mirecourt. Cette enquête lui a permis d’établir des portraits d’enfants, construits comme de « vraies » filles ou des « garçons manqués », des garçons « sportifs » ou « coquets », grâce ou au travers de la famille, les médias ou encore leurs pairs, qui contribuent eux aussi à cette construction sociale.

Martine COURT, Corps de filles, corps de garçons : une construction sociale, La Dispute, 2010

Article rédigé par Kelly Samuel, monitrice étudiante de l’Infothèque Isic

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s